Plaisir des livres

31 mars 2011

Tome I - Les Chroniques de Narnia: Le Neveu du magicien

Les Chroniques de Narnia, tome 1
Le Neveu du magicien

de C.S. Lewis
Editions Gallimard (Jeunesse) - Intégrale - 869 pages
[24/03/2011 au 28/03/2011]


Citation:
II était une fois, à Londres, la petite Polly qui vivait une vie tranquille, jusqu'au jour où elle rencontre son nouveau voisin, Digory. Héla, Digory vit avec sa mère malade - son père est parti aux Indes et son vieil oncle est à moitié fou. Et s'il était plutôt magicien? II propose aux deux enfants d'essayer des bagues magiques qui doivent les transporter dans un monde inconnu. Projetés au milieu d'une merveilleuse forêt, les deux amis découvrent qu'en sautant dans chacune des mares de la forêt, ils atterrissent dans un monde différent. Malheureusement, tous les mondes ne sont pas heureux. Dans l'un d'entre eux ils trouvent une sorcière maléfique. Elle les suit dans le monde le plus enchanté qu'il leur est donné de découvrir: le monde de Narnia. C'est une terre entièrement neuve, un paradis qui naît sous leurs yeux: des animaux innocents apparaissent, des plantes délicieuses poussent, dont cet arbre magique, porteur d'un fruit qui pourra peut-être guérir la mère de Digory.

J’avoue avoir lu les 2 – 3 premières histoires de Narnia il y a environ 5 ans, mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire la suite. Quand le forum Le monde imaginaire et plus précisément Sandra, à eu l’idée de génie d’en proposer la lecture commune, j’ai sauté sur l’occasion.

Ce premier tome s’avère très poétique finalement, et pendant la création de Narnia je n’ai pas pu m’empêcher de faire l’amalgame avec la bible. Oui oui vous avez bien comprit, Aslan fessait presque office de dieu. Je serais curieux de savoir si je suis le seul à avoir eu cette sensation !

Globalement j’ai adoré, même si eu un peu la sensation de lire un livre pour enfant, cela ne m’a pas vraiment dérangé. J’ai justement eu la sensation de retrouver mon âme d’enfant en lisant ce premier tome.
La sorcière m’aura fait beaucoup rire, surtout quand elle débarque dans notre monde, il me semble que c’est elle qui deviendra par la suite la sorcière blanche non ?

D’ailleurs maintenant que j’y repense, l’histoire de la pomme me fait vaguement penser à l’histoire d’Adam & Eve, beaucoup de similitudes donc avec la religion, un peu comme si l’auteur l’avait réécrite à sa manière, créant au passage son propre monde.

Je me suis beaucoup attaché aux deux enfants, un peu de peine de devoir déjà les quitter malheureusement. Content de s’avoir ce qu’ils deviennent à la fin du livre et de connaître justement la façon sont l’armoire magique a été créé.

Au final, j’ai très envie de continuer, de me (re)plonger dans la suite de ces extraordinaires aventures. Chose que j’ai l’intention de faire très prochainement.

Posté par BBenjamin59215 à 11:12 - ~ Les chroniques de Narnia ~ - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Je l'ai lu il y a déjà un certain temps mais j'en garde le principal et c'était positif. comme tu le dis, il y a pas mal de poésie

    Posté par Lexounet, 31 mars 2011 à 21:00
  • J'ai beaucoup, beaucoup apprécié ce premier tome : il n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais et tant mieux ! C'est vraiment une très belle surprise !

    J'ai trouvé très agréable de poser tout d'abord les fondations du monde avant de se lancer dans l'aventure, ça change et c'est bien fait

    Posté par Luna, 29 juillet 2011 à 20:02

Poster un commentaire